Carence en fer

Accueil / Glossary Item / Carence en fer
Carence en fer
Notez cet article : 5 (100%) 2 votes

Carence en fer et chute des cheveux.

Le fer conditionne la bonne santé du sang et celle des cheveux, par voie de conséquence. Son rôle ? Il est indispensable au métabolisme des globules rouges, lesquels transportent l’oxygène des poumons et le redistribuent dans tous les tissus organiques. Le fer est donc vital pour la nutrition et l’oxygénation des cellules de reproduction du cheveu. Un manque de fer installé (anémie ferriprive ou carence martiale) peut entraîner un cheveu plus fin, plus terne, plus rare.

Vos cheveux et les symptômes de carence en fer:

– Le cheveu s’affine et perd de sa brillance.

– La chute de cheveux est chronique et diffuse, sur l’ensemble de la tête. Parfois cette chute n’est pas spectaculaire du tout ! Dans ce cas, vous ne trouvez pas que vos cheveux tombent trop, vous notez simplement une perte de volume qui deviendra de plus en plus significative, au fil des mois. D’autres fois, au contraire, la chute quotidienne est assez importante et vous en prenez vite conscience.

– Parallèlement, d’autres symptômes liés à l’anémie peuvent vous mettre sur la piste : fatigue et coups de barre inexpliqués, ongles cassants, paleur de la peau.

Devant ces symptômes, une analyse de sang est recommandée, pour vérifier votre taux de ferritine (réserve de fer de votre organisme). Ce taux doit être égal ou supérieur à 40 ngr/l de sang. S’il est inférieur, votre manque de fer a toutes les chances d’être la cause (ou l’une des causes) de votre problème capillaire.

« Back to Glossary Index